Finances

Gérer son argent à la retraite : comment faire

Gérer son argent à la retraite : comment faire

Bien que le coût de la vie nous le fait souvent oublier, il est plus facile de gagner de l’argent durant sa jeunesse qu’une fois retraité. La plupart du temps, s’adapter à la vie à la retraite signifie dépenser plus d’argent que l’on reçoit.

C’est souvent dû à une sous-estimation de vos dépenses mensuelles, aux coûts imprévus, ou à une surestimation de votre revenu de retraite. Pour ne pas se retrouver complètement démuni, voici quelques moyens d’économiser à la retraite.

Récapituler périodiquement son budget

Bon nombre de gens comptent sur la retraite pour voyager, réaliser de nouveaux objectifs ou se recentrer sur des intérêts longtemps mis de côté. Cette alternative n’est toutefois pas possible pour tout le monde, à moins d’avoir longtemps mis de côté pour vivre confortablement ses vieux jours.

Une fois professionnellement inactif, l’argent vint facilement à manquer, et il faudrait trouver des parades pour ne pas être à la rue. Le site pareto.be explique dans un article qu’il est dans votre intérêt de prendre le temps de faire le point sur votre budget, et ce de façon régulière.

Dans un premier temps, listez vos revenus ainsi que vos dépenses mensuelles. Vous aurez ainsi une idée plus claire de ce dont vous avez besoin pour vivre chaque mois. Intéressez-vous en priorité aux charges fixes, c’est-à-dire celles que vous connaissez à l’avance et qui sont des dépenses prévisibles. Ensuite, estimez les dépenses quotidiennes ou hebdomadaires telles que les courses alimentaires, le jardinier, etc.

nouveaux crédits

Refuser les nouveaux crédits

Bien que certaines offres peuvent être alléchantes, il est recommandé de ne pas souscrire à de nouveaux crédits à la consommation afin d’éviter de fragiliser une situation financière déjà compliquée. En effet, au moment du passage à la retraite, il arrive que la perte de revenu soit trop importante. Si le crédit immobilier n’est pas arrivé à échéance, il peut rendre la situation assez difficile.

Dans ce type de situation, il est préférable de demander un délai de grâce auprès du tribunal d’instance. Celui-ci a le pouvoir, dans certains cas, de geler les dettes pendant deux ans. Une autre alternative consiste à déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Si il est considéré comme recevable, une pause de deux ans vous sera accordée pour mieux structurer votre budget.

S’inscrire pour recevoir des prestations du gouvernement

Connaître les aides sociales existantes et y souscrire est important lorsqu’on est retraité. D’autant plus que certaines sont spécifiquement destinées pour ce type de personne. Vous pouvez vous renseigner auprès de la Caisse d’allocation familiale (CAF) pour prendre connaissance des aides qui peuvent venir compléter vos revenus.

Assurez-vous d’avoir demandé toutes les prestations gouvernementales auxquelles vous avez droit. Vous pourrez peut-être bénéficier d’un soutien financier pour le règlement des échéances de votre logement, mais pas seulement puisque différentes allocations sont mises en place.

De même, n’oubliez pas de vous renseigner pour savoir si vous avez le droit au chèque énergie ou à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). De plus, si vous avez besoin de services d’aide à la personne, sachez qu’ils peuvent vous faire bénéficier d’un crédit d’impôt.